1949

Naissance de Jean-Charles de Castelbajac à Casablanca le 28 novembre. Fils de Louis, marquis de Castelbajac et Jeanne-Blanche née Empereur-Bissonet, il est le descendant d’une illustre famille millénaire.

1955-1956

Pensionnaire chez les Oratiens et les frères de Betharram.

1968

Création de sa première ligne de
prêt-à-porter féminin pour l’entreprise
de confection Valmont fondée à Limoges
par sa mère. Faisant référence au chaos des
événements du mois de mai, il rebaptise la
société Ko and Co. La veste taillée dans une couverture fait sensation.

1970

Jean-Charles de Castelbajac travaille pour les sociétés de prêt-à-porter V de V et Pierre d’Alby en France. En Italie, il crée une collection de jeans pour la marque Jésus. Il se lie d’amitié avec Roland Topor et Jean-François Bizot, fondateur du magazine Actuel.

1973

Défilé au musée Galliera. Vêtements d’inspiration futuriste réalisés en bandes Velpeau, mica et nylon de protection. Rencontre avec Robert Malaval, artiste
et créateur de la version française du Pop Art,
Jean-Charles de Castelbajac utilisera à plusieurs reprises dans ses créations vestimentaires
le célèbre poème de Malaval « Le fantôme ».

1974

Défilé à la Bourse de Commerce
transformée pour l’occasion en vaisseau spatial : vêtements de ski en plastique transparent remplis de plumes dont le choix et l’agencement des couleurs sont réalisés par Malaval. Premier poncho
à deux places. Rencontre avec Malcolm Mc Laren et Vivienne Westwood à Londres. Pour la première fois un
artiste peint l’invitation du défilé : Jigé (L’Angélus).

1975

Collaboration avec l’industriel italien Achille Maramoti, fondateur de Max Mara, pour lequel il signe la ligne Sportmax.

1976

Signe les costumes d’Isabelle Adjani pour le film Violette et François, ceux de Woody Allen dans Annie Hall de Woody. Création des costumes du personnage de Purdey pour la série « Chapeau melon et bottes de cuir ».
Création de maille pour Iceberg.

1977

Premier défilé au Japon et ouverture de sa première boutique à Tokyo, à Roppongi. Costumes pour Elli
et Jacno, Kraftwerk ainsi que pour Farah Fawcett
dans la série Drôles de dames.

1978

Il quitte Créateurs et Industriels pour fonder sa propre société, Jean-Charles de Castelbajac.
Première utilisation de textes littéraires
comme imprimés.

1980

Lancement de son parfum « Première ». Rencontre avec Robert Mapplethorpe, Raymond Lévy et Ettore Sottsass.

1981

Design mobilier avec une chaise médaillon et
une table « Proust ».
Première campagne publicitaire « Les Contemporains » sous l’objectif de Bettina Rheims.
Robe « Questionnaire de Proust » et perfecto réalisé avec une accumulation de gants de cuir.

1982

Premières robes-tableaux peintes par Jean-Charles Blais, Robert Combas et Loulou Picasso. Robes-objets peintes, hommage au XXème siècle.

1983

Série de robes « Hommages »
(de Mickey Mouse à Jackie Kennedy en passant par Louis XVI).
Rencontre Cindy Sherman, Keith Haring et Jean-Michel Basquiat.
Deuxième campagne publicitaire
« Les contemporains » sous l’objectif d’Oliviero Toscani.

1984

Le travail de Basquiat lui inspire les Robes graffiti qu’il réalise avec un grapheur.
Pull « Shiva » à six manches.
Vêtements « devant-derrière » (tailleurs et smokings
boutonnés dans le dos) et vestes portées en guise de
jupes et jupes portées en vestes.
Premiers vêtements surdimensionnés,
les « vêtements Gulliver ».

1985

Exposition de ses créations et de sa collection d’art au Musée
d’art moderne de Troyes. Collaboration avec Snoopy
Incorporated.Création de tapis, de draps imprimés de
poèmes, collection d’art de la table dont les verres « Sparte »
et « Parthénon » qui sont édités par ALPAC. Dessine pour
Arco une ligne de sacs et bagages dont la matière
« Grain de Caviar » est celle des ballons de football Américain.

1986

Collaboration avec K-Way.
Exposition au Fashion Institute of Technology de New York.

1989

Deuxième boutique à Paris, rue des Petits-Champs. Participe à l’exposition Nos années 80 à l’UCAD. Licence avec Ligne Roset pour des lignes de tissus d’ameublement et de mobilier.
Vanessa Paradis défile avec la veste Snoopy lors de la collection Hiver 89/90.
François Mitterand et Jack Lang prennent l’habitude de porter ses pulls lors de leur ascension de Solutré.

1991

Participe à l'exposition Le monde selon
ses créateurs au Musée Galliera.
Collection « Tagliatelle ».

1992

Malcolm McLaren compose la musique de son défilé automne/hiver, dont le
CD tient lieu de carton d’invitation. Exposition de ces « imperméables épistolaires » au Musée de la Poste.

1993

Dessine deux montres pour Swatch. Première collection André Courrèges en collaboration avec Jean-Charles de Castelbajac.

1994

Officier des Arts et Lettres.
Nouvelle boutique Place Saint-Sulpice.
Création de chaussures pour Weston et Palladium.

1997

Réalisation de vêtements liturgiques pour le pape Jean-Paul II et pour 5500 ecclésiastiques à l’occasion des XIIe Journées Mondiales de la Jeunesse, à Paris.

2000

Première - et unique - collection de haute couture, « Bellintellingentzia ».
Retour à la mode masculine avec
la collection « Présumé innocent ».
« Etat d’urgence », défilé fleuve présenté dans la toute nouvelle station de
métro François Mitterrand (ligne 14).

2001

Lancement de son troisième parfum « Doudou », lauréat du prix du Design.
Créations de vêtements de ski pour Rossignol, collaboration avec le Coq Sportif.
Hommage à Guy Pellaert avec la collection
« Physical Graffiti ».

2004

Installe son studio et son nouveau Concept Store, réalisé avec Christian Ghion, au 10 rue de Vauvilliers où il présente, avant l’achèvement des travaux, la collection homme « Working Class Heroes » pour laquelle certain de ses amis jouent les mannequins : Malcolm McLaren, Jacno, Laurent Voulzy, Christophe Pillet…

2006

Exposition monographique « Popaganda »
au Victoria & Albert Museum de Londres.
Collection de trekking pour Rossignol.
Installation commandée par Citroën pour la FIAC :
le « Kubrickscube » (Rubikscube géant illuminé en fonction du rythme d'une bande son).
Collection « Honi soit qui mal y pense ».

2007

« Gallierock » à Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris. Installation autour de quarante ans de
création. Hommage au Royaume Uni.

2008

Ouverture de son premier Concept Store à Londres, au 51 Conduit Street, dans le quartier de Mayfair. Collaboration avec les jeans Lee Cooper à l’occasion des cent ans de la marque.

2010

Défilé : « Be Bop Ma Lola » avec une large présence des muppets utilisés en accumulation. Création d’une robe pour Lady Gaga et d’un ensemble pour Beyoncé dans
le clip « Telephone ».

2011

Collection « Woman Ray » en hommage à l’artiste Man Ray puis « Rustica Galactica »
aux inspirations futuristes.

2012

Défilés « Fire on Ice », voyage nordi-goth, et
« Esmeraldorado », jungle urbaine,
à l’Oratoire du Louvre.

2013

Défilé « Foxy Lady » à l’Oratoire du Louvre, inspirations romanesques et pré-Raphaélite.

2014

Défilé « POESIC », à Espace Vendôme,
une mise à l’honneur de l’art du créateur
au service de sa mode.
Défilé « SPORTSOIR », hommage au
surréalisme de Meret Oppenheim, qui se juxtapose aux souvenirs d’enfance
du créateur.

2015

Défilé « 74SUD », au Garage Lubeck,
une French Riviera sportwear et futuriste.

Photo de classe au pensionnat, il a 7 ans.

Manteau plaid Ko and Co.

1er Défilé : tente gonflable sur le toit du Bon Marché,
looks en serpillières détournées.

En présence de Kenzo Takada, Anne Marie Berreta,
Chantak Thomas, Madame Grès et Yves Saint Laurent.

Jerry Hall, défilé futuriste au Musée Galliera.

1er poncho deux places,
défilé à la Bourse de Commerce.

Inès de la Fressange portant un pull
Icerberg x Castelbajac.

Costume pour Elli Medeiros,
Clip «Bom Bom...».

Costume pour Farah Fawcett, «Drôles de Dames».

1ère Boutique à Paris, Jean-Charles de Castelbajac,
rue des Petits-Champs.

Grace Jones.

Campagne publicitaire pour le
parfum «Première».

Inès de la Fressange défilant avec
une robe «Hommage».

L’artiste Ben intervenant sur une robe-tableau.

Andy Warhol, par Oliviero Toscani,
campagne publicitaire «Les contemporains».

Inès de la Fressange défilant
avec une veste «Gulliver».

1er Pull «Shiva».

Robe Smoking boutonnée dans le dos et
robe peinte «Ampoule», photo de Guy Bourdin.

Sac «Big Bag», ligne «Grain de Caviar».

Campagne publicitaire K-way x Castelbajac.

François Mitterand et Jack Lang,
En Castelbajac pour l’ascension
de Solutré.

Vanessa Paradis portant la veste «Snoopy».

Collection «Tagliatelle».

Invitation défilé dessinée par Keith Haring.

Robe «Hublot»
pour André Courrèges.

Evèques habillés par Castelbajac lors des JMJ - Journées Mondiales de la Jeunesse à Paris.

Mocassins Weston multicolores.

Robe «Foulards» , Collection haute couture
«Bellintellingentzia».

Robe «test de vue»,
collection «Etat d’urgence».

Installation «Kubrickscube», pour la FIAC.

Affiche exposition «Gallierock»,
au Musée de la Mode de
la Ville de Paris.

Concept Store de Londres, 51 Conduit Street.

Robe «Nuages», défilé «Jc in the sky
with diamonds» au Carrousel du Louvre.

Beyoncé en Castelbajac dans le clip «Telephone» de Lady Gaga.

Tenue hommage à Man Ray, défilé «Woman Ray»,
au Carrousel du Louvre.

Robe «Heavy Métal», défilé de «Fox Lady»,
à l'Oratoire du Louvre.

Pull Brodé «Corail», défilé «Esmeraldo» à l’Oratoire du Louvres.

Robe «Carnet» dessinée par le créateur,
défilé «Poésic», Espace Vendôme.

Looks trompe-l’oeil multicolores, défilé «Poésic»,
Espace Vendôme.

Looks «Visages camouflages»,
défilé «Sportsoir», Espace Vendôme.

Pauline Lefèvre, portant une
veste incrustations «Rivage»,
Défilé «74SUD», Garage Lubeck